Agenda

Recherche

  • Contact : especialists@gmail.com
  • Recherche sur le blog

Blogs à découvrir

octobre 2014

lun. mar. mer. jeu. ven. sam. dim.
    1 2 3 4 5
6 7 8 9 10 11 12
13 14 15 16 17 18 19
20 21 22 23 24 25 26
27 28 29 30 31    

« Un abonné Free poursuivi pour diffamation | Accueil | Offre de stage Account Manager Junior »

Commentaires

Erwan C

La question est de savoir comment sont financés tous ces courriers electroniques, à la fin... est-ce une arnaque ?

Quentin Tiburce

Cette nouvelle taxe peut être à mon avis très bénéfique pour le marché de l’e-mailing si les différents webmails parviennent à s’entendre.

Cela inverserait le rapport de force entre FAI/webmails et annonceurs. En effet, les annonceurs seraient en mesure d’exiger que le message soit bien délivré car ils auraient payé pour cette prestation.

De plus la hausse du coût de l’adresse amènerait à diminuer le volume de pourriels.
Un message promotionnel ou publicitaire est toujours intrusif et mal perçu lorsque il est adressé à la mauvaise cible.

Une partie du problème est que certains annonceurs perçoivent l’e-mailing comme un outil de communication massive au même niveau que la publicité en ligne qui elle travaille l’image, la notoriété etc.
Faire de l’image/notoriété avec de l’e-mailing c’est utiliser un scalpel pour couper un arbre (proverbe Parisien…).
Le but premier de l’e-mailing est à mon avis assez éloigné de l’image et plus proche du marketing direct, il est donc normal que ce dernier soit plus cher en coût par contact à condition que la qualité soit au rendez vous.

Problème, pour avoir des adresses bien qualifiées, il faut beaucoup de critères de segmentation et aussi un volume d’adresses suffisant, il faut de creuser dans de très grosses bases d’adresses e-mail afin d’en extraire de bons volumes de bonnes adresses.

Il reste à mon avis à évangéliser les annonceurs pour partir sur des envois moins importants mais plus qualifiés (donc + de critères de segmentation).
En résumé la hausse du coût de l’adresse peut engendrer un cercle vertueux, moins d’e-mails non sollicités, un marché plus sain pour les brokers d’adresses avec un prix juste, des retours de meilleure qualité pour les annonceurs…

On peut rêver non ?

sylvain

La selection par l'argent, un moyen qui va ralentir les "peu scrupuleux" pendant un temps, jusqu'à ce qu'ils trouvent un modèle qui incorpore ce budget dans leurs plans douteux.

L'utilisation des commentaires est désactivée pour cette note.