Agenda

Recherche

  • Contact : especialists@gmail.com
  • Recherche sur le blog

Blogs à découvrir

octobre 2014

lun. mar. mer. jeu. ven. sam. dim.
    1 2 3 4 5
6 7 8 9 10 11 12
13 14 15 16 17 18 19
20 21 22 23 24 25 26
27 28 29 30 31    

« Agoravox : lancement officiel | Accueil | Le sein de Sophie Marceau fait exploser les stats d'Emery »

Commentaires

Yeca

Pitoyables...

Christophe

Impressionnant d'idiotie ! Ca sent le mailing à out va, sans avoir lu dans les détails ce qui était présenté, site par site.
En même temps je me demande ce qu'aurait du faire cette entreprise

Stéphane Bayle

La note en question est encore accessible dans le cache google et je dois avouer que je ne comprends pas la réaction de la société en question. Leur réaction ne me donne pas envie de commander quoi que soit chez eux. Lamentable.

Francois

Il restera encore la cache de Google ... et d'autres moteurs de recherches. Vont-ils aussi les menacer d'attaques en justice ? ;o) Il faudrait qu'ils fassent attention, la blogosphère est plutôt sensible à ces rapports de force, à l'exemple de Christophe et Monputeaux.com

Miss Tics

Y'a un blog-pétition pour protéger E-marketing de ce genre de messages douteux? Il convient évidemment d'imaginer que pour réagir aussi démesurément, ils ont quelquechose à se reprocher !

le-justicier

Je trouve ce genre de pratique scandaleux.

J'espère que ca ne créera pas de problèmes, mais voici les liens vers le cache de Google et vers l'avis incriminé :
cache de Google.
Avis sur Ciao


stéphane

"Ce qu'aurait pu faire l'entreprise ?"

un début de réponse ici :
http://www.loiclemeur.com/france/2005/05/les_blogueurs_s.html

Francois

Si quelqu'un de l'entreprise lisait cette note, je leur suggère de découvrir le manifeste des évidences.

Quelques extraits choisis :

7. Les hyperliens renversent la hiérarchie. (Google est là pour le montrer)

20. Les entreprises doivent réaliser que les marchés rient beaucoup. D'elles.

26. Les relations publiques ne parlent pas au public. Les entreprises ont profondément peur de leurs clients.

32. Les clients informés recherchent des fournisseurs qui parlent leur langage.

52. La paranoïa tue le dialogue. C'est son but. Mais le manque de dialogue peut tuer une entreprise.

69. Peut-être que vous impressionnez vos investisseurs. Peut-être que vous impressionnez Wall street. Vous ne nous impressionnez pas.

79. Nous voulons que vous arrêtiez votre trip, votre névrotique attention sur vous-même, venez faire la fête.

91. Notre allégeance va à nous-mêmes, à nos amis, à nos nouveaux alliés et connaissances, et même à nos adversaires. Les entreprises qui n'ont pas de liens avec ce monde, n'y auront pas de futur non plus.

95. Nous nous éveillons et nous connectons les uns aux autres. Nous observons. Mais nous n'attendons pas.

En vente dans les bonnes librairies.

Guillaume

Cette histoire me laisse sans voix ! Moi qui proposais la Nethiquette pour optimiser le dialogue entre les marques et les consommateurs, cette attitude, venant d'un e-commercant en plus, n'est pas bon signe !

Hiep

Comme vous le dites, c'est vraiment lamentable de la part d'un e-commerçant! Je propose de soumettre le cas aux investigations d'une association de défense des consommateurs . En Belgique, nous avons le "Test Achats" qui est réputée pour ses investigations . Une telle pratique sera déjà condamnée ici comme publicité mensongère . Avec en plus des menaces de leur part, ça peut mener loin !!!

Renaud

mouais c'est pas terrible comme réputation. S'en prendre a un blogger c'est se faire de la pub. Faut leur faire un bandeau sur les influenceurs ;-)

Guilhem Ensuque

J'ai exactement le même genre de problème avec la société multe-pass. Voir mon site:
http://guilhem.ensuque.free.fr/multepass/index_multepass.html

Eric

Comme certainement de nombreux internautes je viens d'exclure de mon carnet d'adresses ces deux Stés si peu respectueuses de leurs clients. Je crois d'ailleurs que l'infos est en train de faire le tour du web :)

L'utilisation des commentaires est désactivée pour cette note.