Agenda

Recherche

  • Contact : especialists@gmail.com
  • Recherche sur le blog

Blogs à découvrir

octobre 2014

lun. mar. mer. jeu. ven. sam. dim.
    1 2 3 4 5
6 7 8 9 10 11 12
13 14 15 16 17 18 19
20 21 22 23 24 25 26
27 28 29 30 31    

« La Française des Jeux lance sa nouvelle marque de paris en ligne | Accueil | Les salaires dans le e-marketing »

Commentaires

parions sport

Très intéressant, au moins cela me permet d'affiner ma stratégie marketing quant à l'emailing publicitaire.

Forex

merci pour cette article

parionsweb

merci pour l'article

gagner

Très bonne article, comme d'habitude sur emarketing.typepad.com

lisette

Etude très interesssante,qui gagne à etre davantage partagé par les lecteurs,bloggeurs du net!

voyance gratuite

Je crois que les campagnes emailing qui fonctionnent vraiment sont réservée qu'a de grande sociétés déjà conues des internautes. Sinon, c'est la poubelle dans la plupart des cas.

sajoo

"En France, dans 75% des cas, la souscription aux newsletters se fait avec l’adresse e-mail principale, contre 58% en Italie, pays où 30% des internautes utilisent une adresse e-mail secondaire ou créée spécifiquement pour les newsletters."
C'est marrant je n'imaginai pas une telle différence de comportement entre la france et l'italie. Cela dit les italiens ont sans doute raison de procéder ainsi, car à force on finit par être spammé

Governor poker

Super article comme d'habitude, merci pour le partage.

bonus casino gratuit

Intéressant merci pour les infos :)

Logiciel antivirus

Bon article merci :)

Il est vrai que dans une année, on peut s'abonner à 50 newsletters différentes... Pour peu que l'on surfe beaucoup.

Donner son adresse personnelle ou professionnelle n'est pas recommander si l'on ne veut pas mélanger la chèvre et le choux...

Au vu des stats en Italie, il y a fort à parier qu'ils sont plus spammés que chez nous. Donc mutli mails pour les newsletters. Logique :)

L'utilisation des commentaires est désactivée pour cette note.